Autant vous le dire tout de suite, c'est mon coup de coeur de l'année. De tous les livres que j'ai lu depuis début 2013, ce roman est LA découverte!!!! Ça faisait longtemps que je n'avais pas lu un livre qui m'emballe autant. En fait, c'est l'histoire que je m'attendais à lire en ouvrant "le vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire".

Dans Le fakir..., on découvre un personnage haut en couleurs, qui m'a beaucoup fait rire et m'a touchée en même temps. L'histoire est assez croustillante, un tas d'aventures qu'il ne soupçonne pas attend ce fakir.

C_Lextraordinaire-voyage-du-fakir-qui-etait-reste-c_7935

On fait la connaissance d'Ajatashatru Lavash Patel, Fakir de son état, qui quitte son pays pour s'offrir un lit de Fakir chez Ikea (qui, en plus, est en promo!). Sauf que notre héros n'est pas l'homme le plus honnête qui soit, et il va se retrouver en fâcheuse posture. Il va se mettre a dos un chauffeur de taxi gitans, arnaquer une jolie française et se retrouver enfermé dans une armoire et une valise. 

J'ai aimé le fait que tout ce qui arrive au personnage est complètement fou mais probable. 

J'ai aimé le fait que des sujets aussi graves que l'immigration et la pauvreté soit aborder avec légèreté, ce qui fait qu'on se sent bizarrement plus concerné. 

J'ai aimé que notre fakir ait des électrochocs au fil de ses rencontres, et qu'il se remette en question constamment. 

J'ai aimé Marie, Sophie Morceau, le chauffeur de taxi gitans, la description des habitudes de consommation des Français qui paraissent incongrue a cet indien vivant sans le sou.

Le style de l'écriture est fluide, et parfois magnifique, surtout quand le Fakir s'improvise écrivain dans une soute d'avion. L'imagination de l'auteur est sans limite, même si parfois un peu tiré par les cheveux. Et le petit plus, ce sont les parenthèses, qui donnent une traduction improbable des noms propres des protagonistes. 

Comme vous le voyez, je suis intarissable sur ce roman, alors je vous le conseille vraiment pour un moment de détente et de rire garantis. Et bravo à l'auteur pour cette histoire pleine de cœur et d'humour.

 

L'extraordinaire voyage du fakir qui était resté coincé dans une armoire Ikea

La Dilettante

 

Aurore