Le premier roman de la rentrée littéraire sur lequel je me penche et j'ai ADORE...

L'histoire en elle-même est assez simple : elle parle d'une malédiction familiale qui a pour conséquence que tous les hommes, génération après génération, sont voués a mourrir le jour de leur trente-sixième anniversaire, à 11h précise.

trente-six-chandelles-505186-250-400

Mortimer Decime est le dernier représentant de cette famille. C'est son anniversaire, et il attend patiemment l'heure H, allongé sur son lit, dans son costume d'enterrement. Il a tout préparé : il a démissionné de son travail, vendu sa voiture, reloué son appartement, décidé de ses legataires (ses deux meilleures amis vendeurs de crêpes !)... 

Depuis sa plus tendre enfance, on lui rabâche cette particularité familiale en lui racontant l'histoire de tous ses ancêtres et de leur mort ridicule. Il est donc prêt. Sauf qu'à 11h01, Mortimer fait toujours partie des vivants... Mais pourquoi donc la malédiction familiale ne s'abat-elle pas sur lui ?

Par la suite, on découvre un homme un peu perdu, qui raconte son histoire, ses recherches, les choses qu'il n'a pas voulu faire à cause de cette fameuse date fatidique.

L'écriture est simple mais d'une beauté saisissante. J'ai ri, tant les tournures de phrases et les mots employés sont bien trouvés, mais j'ai aussi été émue par la solitude de cet homme face à son nouveau destin. 

 

En bref, un roman vraiment beau, romantique, avec des personnages très très attachants.

Un bon début pour cette rentrée littéraire !

 

Trente-six chandelles

Marie-Sabine Roger

Les éditions du ROUERGUE

 

Aurore