20150309_174135

Je ne pouvais pas ne pas en parler : le nouveau petit bijou de Talents Hauts est à la hauteur de ma longue attente !

Et une fois encore, c'est l'excellente Elisabeth Brami, (qui nous avait déjà régalés avec La déclaration des droits des filles et des garçonsqui nous propose cet album très pertinent sur le sexisme à travers la langue française.

On constate au fil des pages, animées par les éloquents dessins de Fred L., que les mots qui désignent des métiers ou des caractères humains sont masculins, alors que leur féminin désignent des objets ou des animaux. En d'autres termes : le masculin est un statut, le féminin une appartenance. Vous me suivez ? D'ailleurs, ne dit-on pas "un mari" et "une femme" ?!

Voyez plutôt :

PhotoGrid_1425928757194

Et oui, nous subissons ce sexisme millénaire et subtil, chaque jour, sans même nous en rendre compte ! Je suis d'accord qu'il n'est pas évident et tellement symptomatique qu'il passe même inaperçu, mais il est tout de même assez révélateur du passif mysogine qu'on se trimbale depuis toujours !

Et que dire de la boulangère et de la pharmacienne qui aujourd'hui encore ne désignent en rien un métier mais le statut d'épouse de boulanger ou de pharmacien ? 

Elisabeth Brami exprime tout cela très subtilement et très habilement dans la préface.

Et encore une fois, merci aux éditions Talents Hauts de permettre à la littérature jeunesse d'élever le débat !

 

Le zizi des mots

Elisabeth Brami et Fred L.

Editions TALENTS HAUTS

 

Pauline