Montez à bord du Broadway Limited, vous ne le regretterez pas !

Ce roman est un petit bonheur de 600 pages à déguster sans modération. Malika Ferdjoukh nous régale avec ses personnages qui dansent au fil des pages, dans un ballet tout droit sorti des cabarets du New-York des années d'après guerre20150520_120034

Jocelyn, le héros, est un jeune français débarquant à New-York en 1948 pour y intégrer une prestigieuse école de musique. Il atterrit à la Pension Giboulée, normalement exclusivement réservée aux jeunes filles. Mais grâce à un coup de pouce du destin, il est autorisé à rester pour une durée indéterminée.

On découvre alors les autres pensionnaires de Giboulée, une panoplie de personnages féminins emblématiques des "années Broadway", aux caractères variés, aux parcours divers. Les personnalités et les histoires se mettent en place, se croisent et se révèlent peu à peu, dévoilant des portraits fins et touchants

On se délecte de l'ambiance de cette époque remarquablement dépeinte par l'auteure, et de son style formidable qui nous fait autant rire que pleurer. On croise même des personnalités connues, en chemin vers la célébrité, comme le jeune Woody Allen ou la charmante Grace Kelly. Le contexte politique des débuts de la Guerre Froide et de la chasse enragée contre les communistes est également très bien rapporté, donnant un encrage historique très solide aux intrigues. 

Toutes ces références me font cependant penser que ce roman est difficile d'accès pour un jeune public, je le conseille donc pour des jeunes adultes à partir de 15-16 ans. Mais surtout, je le conseille très très chaudement aux adultes !

Bref, vous l'aurez compris, j'ai adoooré ce premier tome !

J'attends avec impatience le second pour retrouver ces personnages si attachants et savoir comment vont évoluer les histoires de Jocelyn, Dido, Chic, Hadley, Manhattan...

 

 

Broadway Limited : un dîner avec Cary Grant

Malika Ferdjoukh

Editions ECOLE DES LOISIRS